La Paris Games Week 2017

Publié le : 20 décembre 20173 mins de lecture

Amateurs de jeux vidéos, animations ou encore cosplay, la Paris Games Week ou PGW est intéressant. Ce salon est très populaire dans le monde et inscrit dans les premiers salons du jeu vidéo. La dernière édition a été un franc succès avec 304 000 visiteurs, nous allons voir les détails.

L’annonce de Sony sur les nouveaux jeux

Après l’organisation de cette édition de jeu vidéo, les rythmes de futurs jeux sont présentés et de nouveaux trailers et d’autres nouveautés seront diffusés dans un futur proche. Après la proposition de plusieurs jeux nouveaux sur la PlayStation, Sony annonce qu’il serait probable de sortir quelques 21 jeux vidéos et dont 7 sont nouveaux et le reste sont des mises à jour. Un de ces nouveaux jeux présenté est le Ghost of Tsushima qui est un jeu interactif axé sur la vie des samouraïs. Elle n’est pas encore commercialisée mais ceux qui furent présent sur le PGW ont eu l’opportunité de la tester. Le jeu sera disponible sur la PS4.

Le rapport de l’organisateur

Le SELL ou le Syndicat des Editeurs de Logiciels de Loisirs en tant qu’organisateur a fait le rapport suivant : La PGW de 2017 a pour al première fois effectué une organisation hors site d’événements. Il a été organisé une PGW de musique ou presque une cinquantaine de musicien on interprété des bandes originaux. En durant 7 jours, la PGW  a pu permettre aux visiteurs et amateurs de jeux de découvrir a travers ce salon les programmes de l’année 2018 comme la création par exemple Concrete Genie ou Ericka qui sont des nouveaux jeux. Le nombre d’exposants a aussi été rehaussé car la France a atteint le nombre de 350 exposants c’est a dure 30% de plus que l’année 2016.

Rencontre des créateurs et des utilisateurs

Dans le parc des expositions, il a été un succès la présentation et l’exposition spéciale jeu vidéo. Les jeux ont pu être testés et il a permis aux participants de contacter et de rencontrer réellement ses fans.  De nombreux amateurs  ainsi que des personnalités publiques et politiques firent présents sur les lieux. Le ministre de la culture, le secrétaire d’état chargé du numérique ont fait honneur a cet événement unique en son genre. La Game connexion a aussi eu nombreux adeptes car les 350 sociétés de jeux ont rencontré directement et présenté les versions bêta pour les tester en temps et en heurs.

Plan du site